Londres s’inquiète des activités de la Russie à la frontière avec l’Ukraine

Par

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est inquiété lundi des activités militaires de la Russie en Crimée et à la frontière avec l’Ukraine lors d’une conversation téléphonique avec le président Volodymyr Zelensky.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est inquiété lundi des activités militaires de la Russie en Crimée et à la frontière avec l’Ukraine lors d’une conversation téléphonique avec le président Volodymyr Zelensky.