Human Rights Watch dénonce le refoulement sommaire de jeunes migrants à la frontière franco-italienne

Par

Human Rights Watch a dénoncé mercredi le refoulement sommaire à Menton (Sud), à la frontière franco-italienne, de jeunes migrants de moins de 18 ans remis à l’Italie selon l’ONG avec des formulaires falsifiés par la police et sans information sur la possibilité de demander l’asile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Human Rights Watch a dénoncé mercredi le refoulement sommaire à Menton (Sud), à la frontière franco-italienne, de jeunes migrants de moins de 18 ans remis à l’Italie selon l’ONG avec des formulaires falsifiés par la police et sans information sur la possibilité de demander l’asile.