Sur ordre du Trésor, le géant hôtelier américain Marriott quitte Cuba

Par

Marriott, première multinationale américaine à s’installer à Cuba depuis la révolution de 1959, devra plier bagages d’ici fin août, sur ordre des autorités américaines qui renforcent leurs sanctions contre le gouvernement communiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marriott, première multinationale américaine à s’installer à Cuba depuis la révolution de 1959, devra plier bagages d’ici fin août, sur ordre des autorités américaines qui renforcent leurs sanctions contre le gouvernement communiste.