5G : « pas de bannissement total » de Huawei en France (Agence nationale)

Par

L’équipementier télécom chinois Huawei ne fera pas l’objet d’un « bannissement total » du marché français de la 5G, mais les opérateurs français l’utilisant vont recevoir des autorisations d’exploitation limitées à huit ans, selon l’Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (Anssi), ce qui compromet l’accès du groupe chinois au marché hexagonal de la 5G.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’équipementier télécom chinois Huawei ne fera pas l’objet d’un « bannissement total » du marché français de la 5G, mais les opérateurs français l’utilisant vont recevoir des autorisations d’exploitation limitées à huit ans, selon l’Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (Anssi), ce qui compromet l’accès du groupe chinois au marché hexagonal de la 5G.