Masque: accusé d’excès de pouvoir, le maire de Nice conforté par la justice

Par

L’arrêté municipal imposant le masque en extérieur à Nice dans la plupart du centre-ville a été validé mercredi par le tribunal administratif, saisi en urgence par un avocat niçois et ancien président de cette juridiction qui a accusé le maire d’excès de pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’arrêté municipal imposant le masque en extérieur à Nice dans la plupart du centre-ville a été validé mercredi par le tribunal administratif, saisi en urgence par un avocat niçois et ancien président de cette juridiction qui a accusé le maire d’excès de pouvoir.