Attaques au Burkina: 15 militaires, 11 civils et 4 supplétifs de l’armée tués dans le nord

Par

Trente personnes - 15 militaires, 11 civils et 4 supplétifs de l’armée - ont été tuées mercredi dans des attaques de villages du nord du Burkina Faso par des jihadistes présumés, a annoncé jeudi le ministère burkinabè de la Défense.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Trente personnes - 15 militaires, 11 civils et 4 supplétifs de l’armée - ont été tuées mercredi dans des attaques de villages du nord du Burkina Faso par des jihadistes présumés, a annoncé jeudi le ministère burkinabè de la Défense.