Des migrants afghans introduisent le cricket dans le nord de la France

Par

La ville de Saint-Omer a désormais sa propre équipe de cricket, composée de migrants afghans. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis 2015, la ville de Saint-Omer, à quelques dizaines de kilomètres de l'ancienne « jungle » de Calais, a accueilli plus de 5 600 migrants, dont une majorité dans un centre pour mineurs. La ville a désormais sa propre équipe de cricket.