Attaque dans l’est du Burkina: au moins 8 morts dont 3 gendarmes

Par

Au moins trois gendarmes et cinq supplétifs civils engagés dans la lutte antijihadiste ont été tués lundi soir lors d’une attaque contre des unités mixtes dans l’est du Burkina Faso, a appris mardi l’AFP de sources sécuritaire et civile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au moins trois gendarmes et cinq supplétifs civils engagés dans la lutte antijihadiste ont été tués lundi soir lors d’une attaque contre des unités mixtes dans l’est du Burkina Faso, a appris mardi l’AFP de sources sécuritaire et civile.