Barrage sur le Nil: la réunion de Kinshasa s’achève sans accord

Par

Les ministres des Affaires étrangères d’Egypte, d’Éthiopie et du Soudan ont clôturé sans accord mardi leurs négociations à Kinshasa sur le barrage que l’Éthiopie construit sur le Nil et qui suscite des tensions avec les deux autres pays, situés en aval du fleuve.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les ministres des Affaires étrangères d’Egypte, d’Éthiopie et du Soudan ont clôturé sans accord mardi leurs négociations à Kinshasa sur le barrage que l’Éthiopie construit sur le Nil et qui suscite des tensions avec les deux autres pays, situés en aval du fleuve.