Birmanie: Moscou juge que des sanctions provoqueraient « un conflit civil à grande échelle »

Par

La Russie a rejeté mardi toute idée de sanctions contre la junte militaire birmane, les jugeant inutiles et à même d’entraîner un « conflit civil à grande échelle » dans ce pays, théâtre d’une répression sanglante.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Russie a rejeté mardi toute idée de sanctions contre la junte militaire birmane, les jugeant inutiles et à même d’entraîner un « conflit civil à grande échelle » dans ce pays, théâtre d’une répression sanglante.