Bombardement de Bouaké: l’ancienne ministre française de la Défense va témoigner

Par

L’ancienne ministre française de la Défense Michèle Alliot-Marie viendra finalement témoigner au procès du bombardement qui a tué neuf soldats français en 2004 à Bouaké (Côte d’Ivoire), a annoncé mardi le président de la cour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancienne ministre française de la Défense Michèle Alliot-Marie viendra finalement témoigner au procès du bombardement qui a tué neuf soldats français en 2004 à Bouaké (Côte d’Ivoire), a annoncé mardi le président de la cour.