Fiscalité des entreprises: l’Allemagne salue la proposition américaine

Par

L’Allemagne considère comme une « très grande avancée » la proposition américaine en faveur d’un taux d’imposition minimal pour les entreprises, a déclaré mardi le ministre des Finances Olaf Scholz, qui estime possible un accord « encore cette année ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Allemagne considère comme une « très grande avancée » la proposition américaine en faveur d’un taux d’imposition minimal pour les entreprises, a déclaré mardi le ministre des Finances Olaf Scholz, qui estime possible un accord « encore cette année ».