L’EMA « n’a pas encore abouti à une conclusion » sur le vaccin AstraZeneca

Par

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué mardi qu’elle était toujours en train d’évaluer si le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est potentiellement lié à la formation de rares caillots sanguins, signalés dans plusieurs pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué mardi qu’elle était toujours en train d’évaluer si le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est potentiellement lié à la formation de rares caillots sanguins, signalés dans plusieurs pays.