Maroc: ouverture et renvoi du procès du journaliste Omar Radi

Par

Le procès du journaliste marocain Omar Radi, en détention préventive depuis fin juillet pour des accusations de viol et d’espionnage, s’est ouvert mardi à Casablanca et a immédiatement été renvoyé au 27 avril, a constaté l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le procès du journaliste marocain Omar Radi, en détention préventive depuis fin juillet pour des accusations de viol et d’espionnage, s’est ouvert mardi à Casablanca et a immédiatement été renvoyé au 27 avril, a constaté l’AFP.