Le Conseil d’Etat rejette la demande de la Mosquée de Paris d’ouvrir les mosquées la nuit du 8 mai

Par

Le Conseil d’Etat a rejeté jeudi la demande de la Mosquée de Paris de pouvoir laisser ouvertes les mosquées une partie de la nuit du 8 au 9 mai, nuit particulière du ramadan, au motif, notamment que « la situation sanitaire demeure préoccupante ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil d’Etat a rejeté jeudi la demande de la Mosquée de Paris de pouvoir laisser ouvertes les mosquées une partie de la nuit du 8 au 9 mai, nuit particulière du ramadan, au motif, notamment que « la situation sanitaire demeure préoccupante ».