Droits humains: Washington salue les premières sanctions post-Brexit annoncées par Londres

Par

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a salué lundi les premières sanctions annoncées par le Royaume-Uni depuis sa sortie de l’Union européenne et ciblant des entités russes et saoudiennes, des mesures introduites dans le cadre d’un nouveau mécanisme mis en place par Londres pour punir les violations des droits humains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a salué lundi les premières sanctions annoncées par le Royaume-Uni depuis sa sortie de l’Union européenne et ciblant des entités russes et saoudiennes, des mesures introduites dans le cadre d’un nouveau mécanisme mis en place par Londres pour punir les violations des droits humains.