Beyrouth: l’architecte Jean-Marc Bonfils parmi les victimes françaises (ministre)

Par

L’architecte Jean-Marc Bonfils, installé au Liban où il avait pris part notamment à des projets de restauration de bâtiments détruits par la guerre, compte parmi les victimes françaises des explosions meurtrières qui ont ravagé mardi Beyrouth, a annoncé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’architecte Jean-Marc Bonfils, installé au Liban où il avait pris part notamment à des projets de restauration de bâtiments détruits par la guerre, compte parmi les victimes françaises des explosions meurtrières qui ont ravagé mardi Beyrouth, a annoncé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.