Lufthansa: perte nette de 3,6 milliards d’euros en six mois avec l’impact de la pandémie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier groupe européen du transport aérien Lufthansa, sauvé de la faillite par l’Etat allemand, s’attend à une année largement dans le rouge en raison de la pandémie de Covid-19 et juge désormais irréaliste de réaliser les 22.000 suppressions d’emplois sans licenciements.