Navalny: l’Allemagne donne quelques jours à Moscou avant de possibles sanctions

Par

L’Allemagne, qui préside actuellement l’Union européenne, va entamer des discussions sur de possibles sanctions contre la Russie si Moscou ne livre pas « dans les prochains jours » des explications sur l’empoisonnement de l’opposant Alexeï Navalny, a prévenu dimanche son chef de la diplomatie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Allemagne, qui préside actuellement l’Union européenne, va entamer des discussions sur de possibles sanctions contre la Russie si Moscou ne livre pas « dans les prochains jours » des explications sur l’empoisonnement de l’opposant Alexeï Navalny, a prévenu dimanche son chef de la diplomatie.