Face au « Far West » du télétravail, la CGT demande davantage d’encadrement

Par

Les dangers du télétravail sur la santé des salariés, l’égalité hommes/femmes, le fonctionnement des collectifs de travail doivent inciter l’État et les entreprises à davantage de régulation, a réclamé lundi l’Ugict-CGT, en publiant sa deuxième enquête annuelle sur le sujet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les dangers du télétravail sur la santé des salariés, l’égalité hommes/femmes, le fonctionnement des collectifs de travail doivent inciter l’État et les entreprises à davantage de régulation, a réclamé lundi l’Ugict-CGT, en publiant sa deuxième enquête annuelle sur le sujet.