Télécoms: la justice de l’UE impose des gardes-fous à la collecte massive des données

Par

La justice européenne s’est opposée mardi à ce que les Etats ordonnent aux opérateurs télécoms la collecte « généralisée et indifférenciée » des données de connexion et de localisation, et mis des garde-fous pour une collecte ciblée ou de durée limitée en cas de « menace graves pour la sécurité nationale ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice européenne s’est opposée mardi à ce que les Etats ordonnent aux opérateurs télécoms la collecte « généralisée et indifférenciée » des données de connexion et de localisation, et mis des garde-fous pour une collecte ciblée ou de durée limitée en cas de « menace graves pour la sécurité nationale ».