Les opposants aux éoliennes off-shore vendéennes déboutés

Par
La cour administrative d'appel de Nantes a débouté vendredi les opposants aux 62 éoliennes off-shore des îles d'Yeu et Noirmoutier (Vendée), qui voulaient faire annuler la convention de concession d'utilisation du domaine public conclue en octobre 2018 entre l'Etat et la filiale d'Engie (ex-GDF Suez).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - La cour administrative d'appel de Nantes a débouté vendredi les opposants aux 62 éoliennes off-shore des îles d'Yeu et Noirmoutier (Vendée), qui voulaient faire annuler la convention de concession d'utilisation du domaine public conclue en octobre 2018 entre l'Etat et la filiale d'Engie (ex-GDF Suez).