L'Iran pourrait avoir tué un millier de manifestants, selon Washington

Par
Les forces de sécurité iraniennes pourraient avoir tué plus d'un millier de personnes depuis le début mi-novembre des manifestations contre la hausse du prix de l'essence, a déclaré jeudi le plus haut représentant des Etats-Unis pour l'Iran.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Les forces de sécurité iraniennes pourraient avoir tué plus d'un millier de personnes depuis le début mi-novembre des manifestations contre la hausse du prix de l'essence, a déclaré jeudi le plus haut représentant des Etats-Unis pour l'Iran.