Crash des 737 MAX: officiellement accusé de fraude, Boeing va payer 2,5 milliards de dollars

Par

Les autorités américaines ont officiellement accusé jeudi Boeing de complot en vue de commettre une fraude, pour ne pas avoir fourni toutes les informations nécessaires lors du processus d’approbation du 737 MAX, dont deux exemplaires se sont écrasés en vol.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les autorités américaines ont officiellement accusé jeudi Boeing de complot en vue de commettre une fraude, pour ne pas avoir fourni toutes les informations nécessaires lors du processus d’approbation du 737 MAX, dont deux exemplaires se sont écrasés en vol.