Bulgarie: Borissov reconnaît ne pas avoir assez de soutien pour gouverner

Par

Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov, vainqueur des législatives mais fragilisé depuis de grandes manifestations contre la corruption l’été dernier, a admis mercredi manquer de soutiens pour mettre sur pied un nouveau cabinet, après trois mandats à la tête du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov, vainqueur des législatives mais fragilisé depuis de grandes manifestations contre la corruption l’été dernier, a admis mercredi manquer de soutiens pour mettre sur pied un nouveau cabinet, après trois mandats à la tête du pays.