Déprogrammation de toutes les opérations non urgentes en Auvergne-Rhône-Alpes

Par

L’Agence régionale de santé (ARS) d’Auvergne-Rhône-Alpes demande à l’ensemble des établissements de santé publics et privés de la région de renoncer aux opérations non urgentes pour faire face à la troisième vague de malades du Covid-19.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Agence régionale de santé (ARS) d’Auvergne-Rhône-Alpes demande à l’ensemble des établissements de santé publics et privés de la région de renoncer aux opérations non urgentes pour faire face à la troisième vague de malades du Covid-19.