France : plaidoyer pour un soutien fort du secteur public au lanceur européen Ariane 6

Par

Le futur lanceur européen Ariane 6 doit bénéficier de commandes institutionnelles soutenues pour affronter la « concurrence féroce » de l’américain Space X, a souhaité mercredi Philippe Baptiste, le candidat proposé par Emmanuel Macron à la présidence du Centre national d’études spatiales (CNES, France).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le futur lanceur européen Ariane 6 doit bénéficier de commandes institutionnelles soutenues pour affronter la « concurrence féroce » de l’américain Space X, a souhaité mercredi Philippe Baptiste, le candidat proposé par Emmanuel Macron à la présidence du Centre national d’études spatiales (CNES, France).