L’enquête pour « faux témoignage » contre quatre magistrats et le Préfet de police de Paris classée sans suite

Par

L’enquête ouverte contre le préfet de police de Paris Didier Lallement et quatre hauts magistrats pour « faux témoignage » prononcés lors d’auditions à l’Assemblée nationale sur l’indépendance du pouvoir judiciaire a été classée sans suite par le parquet de Nanterre, a appris mercredi l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’enquête ouverte contre le préfet de police de Paris Didier Lallement et quatre hauts magistrats pour « faux témoignage » prononcés lors d’auditions à l’Assemblée nationale sur l’indépendance du pouvoir judiciaire a été classée sans suite par le parquet de Nanterre, a appris mercredi l’AFP.