Le Kremlin critique Zoom, accusé de limiter l’accès au secteur public

Par

Le Kremlin a critiqué mercredi le logiciel de visio-conférences américain Zoom, accusé de vouloir limiter l’accès au secteur public russe, et a appelé au développement de solutions alternatives russes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Kremlin a critiqué mercredi le logiciel de visio-conférences américain Zoom, accusé de vouloir limiter l’accès au secteur public russe, et a appelé au développement de solutions alternatives russes.