Rwanda: Juppé convient que la France n’a « pas accompli assez »

Par

L’ancien ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a reconnu mercredi que la France n’avait « pas accompli assez » face au génocide au Rwanda en 1994, et n’avait pas compris qu’un tel massacre « ne pouvait supporter des demi-mesures ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a reconnu mercredi que la France n’avait « pas accompli assez » face au génocide au Rwanda en 1994, et n’avait pas compris qu’un tel massacre « ne pouvait supporter des demi-mesures ».