Washington accepte le retrait de ses « troupes combattantes » encore en Irak

Par

Washington s’est entendu avec Bagdad, lors de discussions mercredi, sur le retrait des dernières troupes combattantes américaines en Irak, déployées pour combattre les extrémistes du groupe Etat islamique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Washington s’est entendu avec Bagdad, lors de discussions mercredi, sur le retrait des dernières troupes combattantes américaines en Irak, déployées pour combattre les extrémistes du groupe Etat islamique.