France : quelque 300 députés réclament la poursuite des débats sur l’euthanasie

Par

Quelque 300 députés français de tous bords, soit plus de la moitié des membres de l’Assemblée nationale, ont demandé vendredi au Premier ministre Jean Castex d’inscrire à l’ordre du jour la proposition de loi autorisant l’euthanasie, dont l’examen n’avait pu aller à son terme en avril, dans un courrier dont l’AFP a eu copie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelque 300 députés français de tous bords, soit plus de la moitié des membres de l’Assemblée nationale, ont demandé vendredi au Premier ministre Jean Castex d’inscrire à l’ordre du jour la proposition de loi autorisant l’euthanasie, dont l’examen n’avait pu aller à son terme en avril, dans un courrier dont l’AFP a eu copie.