Lapeyre: le futur repreneur s’engage à ne fermer aucun site « d’ici fin 2022 »

Par

Le fonds d’investissement allemand Mutares, qui négocie l’acquisition de Lapeyre auprès de Saint-Gobain, au grand dam du personnel, a assuré aux salariés du groupe de menuiserie qu’il ne procéderait « à aucune fermeture de magasin et de site industriel d’ici fin 2022 », a-t-il annoncé vendredi à l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le fonds d’investissement allemand Mutares, qui négocie l’acquisition de Lapeyre auprès de Saint-Gobain, au grand dam du personnel, a assuré aux salariés du groupe de menuiserie qu’il ne procéderait « à aucune fermeture de magasin et de site industriel d’ici fin 2022 », a-t-il annoncé vendredi à l’AFP.