Assassinat du général iranien Soleimani: illégal et arbitraire, selon une experte de l’ONU

Par

Le général iranien Qassem Soleimani a été tué de façon arbitraire et illégale lors d’un raid américain en janvier en Irak car Washington n’a pas démontré qu’il représentait un danger immédiat, estime une experte de l’ONU en droits humains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le général iranien Qassem Soleimani a été tué de façon arbitraire et illégale lors d’un raid américain en janvier en Irak car Washington n’a pas démontré qu’il représentait un danger immédiat, estime une experte de l’ONU en droits humains.