Bolivie: le parquet réclame à nouveau l’arrestation d’Evo Morales

Par

Le procureur général bolivien a accusé lundi l’ancien président Evo Morales, réfugié en Argentine, de délits présumés de terrorisme et de leur financement, et a de nouveau demandé son arrestation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le procureur général bolivien a accusé lundi l’ancien président Evo Morales, réfugié en Argentine, de délits présumés de terrorisme et de leur financement, et a de nouveau demandé son arrestation.