Migrants: la présidence allemande de l’UE dénonce le manque de solidarité

Par

Il est « honteux » que l’Union européenne n’ait toujours pas trouvé de solution pour la prise en charge des demandeurs d’asile, cinq ans après la crise migratoire, a dénoncé mardi le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer, dont le pays assure la présidence de l’UE.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est « honteux » que l’Union européenne n’ait toujours pas trouvé de solution pour la prise en charge des demandeurs d’asile, cinq ans après la crise migratoire, a dénoncé mardi le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer, dont le pays assure la présidence de l’UE.