Syrie: veto de la Russie et de la Chine à une extension de l’aide transfrontalière de l’ONU (diplomates)

Par

La Russie et la Chine ont mis mardi leur veto au Conseil de sécurité de l’ONU à un prolongement pour un an et via deux points d’entrée en Syrie du dispositif transfrontalier d’aide humanitaire à la population, selon des diplomates.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Russie et la Chine ont mis mardi leur veto au Conseil de sécurité de l’ONU à un prolongement pour un an et via deux points d’entrée en Syrie du dispositif transfrontalier d’aide humanitaire à la population, selon des diplomates.