Un conseiller du chef de l’agence spatiale russe arrêté pour « trahison »

Par

Un ex-journaliste devenu conseiller du directeur de l’agence spatiale russe Roskosmos a été arrêté mardi, accusé de « trahison » au profit d’un pays de l’Otan, ont indiqué les autorités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un ex-journaliste devenu conseiller du directeur de l’agence spatiale russe Roskosmos a été arrêté mardi, accusé de « trahison » au profit d’un pays de l’Otan, ont indiqué les autorités.