Bolivie: enquêtes pour corruption contre Morales et 600 autres responsables

Par

Le gouvernement intérimaire bolivien a annoncé mercredi l'ouverture d'enquêtes pour corruption contre 600 anciens membres de l'exécutif et responsables d'entreprises publiques sous la présidence d'Evo Morales, lui-même visé par la procédure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement intérimaire bolivien a annoncé mercredi l'ouverture d'enquêtes pour corruption contre 600 anciens membres de l'exécutif et responsables d'entreprises publiques sous la présidence d'Evo Morales, lui-même visé par la procédure.