Cluster près de Rennes : la première contamination « ne correspond pas au variant britannique » du coronavirus

Par

La première contamination du cluster détecté dans un centre gériatrique près de Rennes ne correspond pas au variant britannique du coronavirus, a annoncé vendredi l’Agence régionale de Santé (ARS) Bretagne dans un communiqué.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La première contamination du cluster détecté dans un centre gériatrique près de Rennes ne correspond pas au variant britannique du coronavirus, a annoncé vendredi l’Agence régionale de Santé (ARS) Bretagne dans un communiqué.