Violences au Capitole: « ne jugeons pas » les Etats-Unis, lance Orban

Par

Le Premier ministre hongrois, rare soutien de Donald Trump au sein de l’Union européenne, a mis en garde contre toute « interférence » dans les affaires américaines après le chaos au Capitole, se démarquant des nombreuses condamnations internationales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre hongrois, rare soutien de Donald Trump au sein de l’Union européenne, a mis en garde contre toute « interférence » dans les affaires américaines après le chaos au Capitole, se démarquant des nombreuses condamnations internationales.