Excuses du chef de la diplomatie de l’UE après avoir épinglé le « syndrome Greta »

Par

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a présenté des excuses samedi après les remous suscités par sa critique d’un « syndrome Greta » à propos de l’engagement des jeunes manifestants contre le changement climatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a présenté des excuses samedi après les remous suscités par sa critique d’un « syndrome Greta » à propos de l’engagement des jeunes manifestants contre le changement climatique.