Washington condamne les interdictions de manifester en Birmanie

Par

Les Etats-Unis ont condamné lundi les interdictions de manifester en Birmanie, où la loi martiale a été décrétée dans plusieurs villes, et déploré que leurs demandes pour parler à Aung San Suu Kyi aient été rejetées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Etats-Unis ont condamné lundi les interdictions de manifester en Birmanie, où la loi martiale a été décrétée dans plusieurs villes, et déploré que leurs demandes pour parler à Aung San Suu Kyi aient été rejetées.