Attentats du 13-Novembre en France: un Algérien visé par une enquête en Italie

Par

La police italienne a annoncé lundi l’ouverture d’une procédure contre un Algérien de 36 ans, membre présumé du groupe Etat islamique (EI) soupçonné d’avoir fourni de « faux papiers » aux auteurs des attentats du 13 novembre 2015 en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La police italienne a annoncé lundi l’ouverture d’une procédure contre un Algérien de 36 ans, membre présumé du groupe Etat islamique (EI) soupçonné d’avoir fourni de « faux papiers » aux auteurs des attentats du 13 novembre 2015 en France.