Coronavirus: Macron n’a « pas cherché à provoquer un attroupement » (Ndiaye)

Par

Emmanuel Macron n’a « pas cherché à provoquer » un attroupement quand il s’est rendu mardi à Pantin (Seine-Saint-Denis) et a salué des passants, a assuré mercredi Sibeth Ndiaye face aux critiques suscitées par ce regroupement autour du chef de l’Etat contraire à la distanciation requise contre le coronavirus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron n’a « pas cherché à provoquer » un attroupement quand il s’est rendu mardi à Pantin (Seine-Saint-Denis) et a salué des passants, a assuré mercredi Sibeth Ndiaye face aux critiques suscitées par ce regroupement autour du chef de l’Etat contraire à la distanciation requise contre le coronavirus.