Alger réclame le soutien de Paris pour régler le contentieux nucléaire

Par

Le chef de l’armée algérienne, Saïd Chanegriha, a sollicité l’assistance de Paris pour la « réhabilitation » des sites des essais nucléaires français au Sahara il y a 60 ans, lors d’une rencontre avec son homologue français, le général François Lecointre, jeudi à Alger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de l’armée algérienne, Saïd Chanegriha, a sollicité l’assistance de Paris pour la « réhabilitation » des sites des essais nucléaires français au Sahara il y a 60 ans, lors d’une rencontre avec son homologue français, le général François Lecointre, jeudi à Alger.