Avant l’euthanasie, les langues régionales enflamment l’Assemblée nationale

Par

Avant de se pencher sur le texte controversé sur la « fin de vie », l’Assemblée nationale a débuté jeudi l’examen en deuxième lecture d’une proposition de loi pour protéger et promouvoir les langues régionales, un sujet qui enflamme aussi les passions dans l’hémicycle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avant de se pencher sur le texte controversé sur la « fin de vie », l’Assemblée nationale a débuté jeudi l’examen en deuxième lecture d’une proposition de loi pour protéger et promouvoir les langues régionales, un sujet qui enflamme aussi les passions dans l’hémicycle.