France/Côte d’Ivoire: l’un des accusés du procès Bouaké est mort depuis 5 ans

Par

L’un des deux officiers ivoiriens jugés en France au « procès Bouake » sur la mort de neuf soldats français en 2004 en Côte d’Ivoire, le capitaine Ange Gnanduillet, est décédé depuis cinq ans, selon deux avis de décès retrouvés par l’AFP jeudi, confirmés par une source militaire ivoirienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’un des deux officiers ivoiriens jugés en France au « procès Bouake » sur la mort de neuf soldats français en 2004 en Côte d’Ivoire, le capitaine Ange Gnanduillet, est décédé depuis cinq ans, selon deux avis de décès retrouvés par l’AFP jeudi, confirmés par une source militaire ivoirienne.