Présidentielle au Tchad: HRW dénonce une « répression implacable » contre l’opposition

Par

Human Rights Watch (HRW) a accusé jeudi les forces de sécurité tchadiennes d’avoir mené « une répression implacable » contre des opposants à l’approche de la présidentielle du 11 avril que le président sortant, Idriss Déby Itno, candidat à un sixième mandat, est assuré de remporter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Human Rights Watch (HRW) a accusé jeudi les forces de sécurité tchadiennes d’avoir mené « une répression implacable » contre des opposants à l’approche de la présidentielle du 11 avril que le président sortant, Idriss Déby Itno, candidat à un sixième mandat, est assuré de remporter.