Un chef militaire du Polisario tué par l’armée marocaine

Par

Le chef de la gendarmerie du Front Polisario (indépendantiste) a été tué dans le territoire disputé du Sahara occidental, a annoncé mercredi le ministère sahraoui de la Défense, dans un communiqué relayé par l’agence de presse officielle SPS qui l’a ensuite retiré de son site.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de la gendarmerie du Front Polisario (indépendantiste) a été tué dans le territoire disputé du Sahara occidental, a annoncé mercredi le ministère sahraoui de la Défense, dans un communiqué relayé par l’agence de presse officielle SPS qui l’a ensuite retiré de son site.